« De l’archive et de l’auto-archivage immédiat comme œuvre »

Ce projet de recherche a été accepté par le conseil scientifique de la recherche et des études de la DAP et il est porté par l’École supérieure d’art de Lorient et l’association des écoles d’art de Bretagne.
L’art numérique et la textualité d’internet ont profondément transformé le principe et les modalités de l’écriture qui emprunte des supports de plus en plus interactifs. Le blog, notamment, a été investi par de nombreux artistes numériques et contemporains, jusqu’à en faire œuvre. L’apparition des blogs a permis un nouveau type d’archivage : l’auto-archivage immédiat, qui, non figé, se reconstitue en permanence, et sur lequel le lecteur peut interagir. Ainsi, l’oeuvre-archive inclut sa genèse, ses hésitations, ses retours, ses commentaires, ses silences, sa réception. Cette émergence produit de nouvelles formes plastiques et esthétiques fondées sur le réseau, l’interactivité, le flux, le fragment, la pluralité des discours. La recherche s’inscrit donc  de manière générale dans un large mouvement contemporain qui regroupe l’archive comme objet media, et l’archivage comme oeuvre & comme principe relationnel.

Responsable scientifique : Julie Morel. Équipe : Grégory Chatonsky, Reynald Drouhin, Karine Lebrun, Dominique Moulon, Sylvie Ungauer, Gwenola Wagon.

Ecole supérieure d’art de Lorient. 1, avenue Kergroise  56100 Lorient.
Tél. 02 97 35 31 70

http://esa.lorient.fr

Sur la Pelouse © Julie Morel 2009-2010

← Previous post

Next post →

Comments are closed.