J’ai rassemblé un corpus de plus de quatre-cents œuvres de fiction dans lesquelles se produit un effondrement. Je les ai ensuite triées par cause d’effondrement (j’ai dégagé treize grandes catégories), époque d’effondrement et par année de création.
Sur cette première expérimentation de mise en forme, les œuvres sont représentées par des points de couleur, accompagnés de leur titre. Chaque couleur représente une catégorie d’effondrement.
Les points sont situés plus ou moins loin du centre en fonction de leur date d’effondrement. Chaque rayon blanc représente une année, les points sont répartis dessus, autour du centre du cercle,
en fonction de leur date de création.