2015, tirage lambda sur diasec avec chassis aluminium, 54 x 36 cm.
Série de 6 photographies en 5 ex. + 2 E/A.

Chaque tirage représente un “paysage” sur lequel se dessine une forme géométrique renversée, parfois à la limite du visible. Cette permutation représente un monolithe isométrique venant troubler la lecture frontale de l’image et en donner une perspective étrange.

Les séries MessageSigneContact s’inscrivent dans une recherche plus large de l’artiste sur cette forme monolithe. Elle apparaît ici de manière presque subliminale, comme pour jouer avec notre perception.
Le monolithe est la continuité de la forme minimaliste carrée (pixel) utilisée par l’artiste depuis le début de sa pratique. Il est la mise en volume de l’idée d’une présence sur internet et d’une donnée traçable. Il devient plus énigmatique, véhiculant, par la référence aux films de sciences fiction, l’idée d’un passage, d’une porte, d’un message à décoder ou du témoignage d’une présence invisible.

signe-1130
n°1

signe-1134
n°2

signe-1137
n°3

signe-1142
n°4

signe-1167
n°5

signe-1155
n°6