2012-20…, site web (blog), photographie

http://reynalddrouhin.net/works/aec/

Autoportrait en cours(e) – After the Beginning, Before the End

Métaphore de la pratique artistique, ce projet atteste d’une activité quotidienne, routinière, endurante. Par la collection de selfies, de données de géolocalisation et de mesures (quantified-self), un autoportrait se construit peu à peu, témoignant de la globalité d’une expérience (de vie, artistique). La technologie et les objets connectés offrant de plus en plus de captations possible, ils participent à l’évolution et à la multiplication des transcriptions envisageables.

Sur les traces de l’auteur Haruki Murakami (Autoportrait de l’auteur en coureur de fond, What I Talk About When I Talk About Running, Haruki Murakami, 2007), inspiration du projet, il s’agit de l’expérimentation d’un protocole défini en fonction de l’environnement (géolocalisé et traçable) et la représentation de ce qu’il implique comme conséquences sur la pratique.